L'art animalier


L'art animalier ne représente en réalité qu'une facette de leur grand talent. Leurs sculptures animalières réalisent une symbiose entre naturalisme et cubisme, le travail sur la synthèse des lignes et l'architecture des formes.



Lapin

Ils ont notamment été les auteurs de monuments commémoratifs de la grande guerre très audacieux sur le plan des formes, dans ce genre qui s'imposait plutôt par son académisme un peu rébarbatif. 




Les frères Martel respectaient généralement la règle du nombre d'or pour composer des formes finalement très idéalisées. D'ailleurs, il ne semblerait peut-être pas si incongru de qualifier cette sculpture de classique, tant elle semble régie par la perfection proportionnelle et la beauté linéaire des contours. 



On trouve d'autres pièces intéressantes au Musée de Soissons, dans l'Aisne où ils ont beaucoup travaillé.