La fée Mélusine


Au sud de la Vendée du côté de Vouvant célèbre pour sa Tour Mélusine, les frères Martel avaient réalisé pour le monument du barrage de Mervent une monumentale fée Mélusine agitant sa queue de poisson et peignant ses longs cheveux blonds. Inaugurée en 1958, cette sculpture en pierre reconstituée est aujourd’hui détruite.


La fée Mélusine au barrage de Mervent 
Photo prise en avril 1977 Collection Emile Brethé Archives de Vendée


La fée Mélusine finira dans une carrière en 1990 
pour être remplacée par un logo métallique.



Etude en plâtre de la fée Mélusine


La fée Mélusine admirant sa chevelure ondulée et son visage souriant dans un miroir. Sculpture en pâte de verre visible lors d'une exposition à Vouvant.


La fée Mélusine en pâte de verre verte


Mélusine est une fée des contes populaires du Moyen Âge apparaissant dans diverses légendes du folklore européen, c'est une fée des sources et des rivières mais aussi une fée bâtisseuse. La version la plus connue de sa légende est le Roman de Mélusine par Jean d'Arras datant de la fin du XIVe siècle.

La sculpture des frères Martel a été reproduite sur plusieurs anciennes cartes postales couleur



" Vendée pittoresque - Barrage de Mervent " aux Editions Atlantiques Marceau Carrière à Niort (Ref 5VC 11887)


Carte postale Photo véritable des Editions Estel Ref 2417Y montrant la sculpture dominant le lac de retenu du barrage de Mervent.


Carte postale des Editions Flor montrant le massif fleuri à la base de la sculpture, actuellement remplacé par un tas de bois !


Carte postale Iris La fée Mélusine Carte Mexichrome Editions Modernes Théojac à Limoges (Ref 85/162). Sur ce document on remarque les nombreux visiteurs venus admirer la retenue d'eau et la sculpture des frères Martel.



L'objet métallique qui a remplacé la fée Mélusine des frères Jan et Joël Martel au barrage de Mervent. Seul le socle d'origine en béton subsiste !


Au cœur du massif forestier de Mervent-Vouvant, poumon vert de la Vendée, Mélusine vous accompagne pour une balade entre légendes et réalités.


Le bourg pittoresque de Vouvant est pétri de piété et de légendes, au point que sa prestigieuse église romane du XIème siècle paraît poursuivre un dialogue hors d’âge avec le vieux donjon, construit dit-on en une nuit par la fée Mélusine.





Edifié pour la production d'eau potable, éviter les inondations en aval et maintenir l'étiage de la Sèvre Niortaise, le barrage de Saint-Luc ou de Mervent situé sur la « Vendée », a été mis en eau en 1956, il est le seul parmi les 4 barrages construits à posséder une usine de traitement capable de produire de l'électricité.