Ecole du Centre de Luçon



Le Groupe scolaire du Centre situé rue du Docteur Pabeuf à Luçon possède en façade, dans sa partie médiane basse, une fresque signée de Joël Martel.


La fresque est composée de douze blocs de pierre assemblés. Treize personnages animent cette scène entre des arbres très stylisés.


Parmi les motifs, on remarque en bas à gauche deux faucheurs, un thème fréquemment retrouvé dans d'autres œuvres des jumeaux sculpteurs.


Au-dessus des faucheurs, dans l'angle supérieur gauche, ce sont deux paysannes qui portent des bottes de paille.


Parmi les 13 personnages, un groupe des 5 réalise une farandole. Trois jeunes filles, cheveux dans le vent, emmènent le mouvement qui se boucle avec deux jeunes garçons.


Au centre de la composition se trouve un couple debout. L'homme plus grand enserre le bras gauche de la femme, aux cheveux ondulés, qui tient dans sa main droite un rameau.


Dans le coin inférieur droit deux musiciens entraînent les danseurs dans leur farandole au son de leurs instruments. L'homme accroupi joue de la viole et la femme allongée l'accompagne de la flûte.


La signature de Joël Martel est gravée en creux dans la pierre juste à côté de ces deux musiciens.


La fresque a subi malheureusement l'usure du temps et les dégâts de la pollution, avec des détails qui s'estompent. La pierre reste néanmoins bien blanche. La signature de Joël Martel est maintenant effacée.



Cette fresque a été sculptée sur une plaque en bronze à patine brune (43 x 28 cm) également signée Joël Martel.



Au fronton de ce groupe scolaire, se situe un blason sculpté.


Cet ancien village de pêcheurs avait pris pour nom Lucio au XIe siècle, en latin Lucius, qui signifie brochet. Cette appellation est à l’origine des armes de cette ville côtière. Les armes de Luçon se blasonnent ainsi : « De gueules au brochet d'argent posé en pal. »